Accueil . Les actions de l'ANPM . Dossiers en cours . Une avancée encourageante au sujet de la cale de mise à l’eau de Dunkerque

Une avancée encourageante au sujet de la cale de mise à l’eau de Dunkerque

Posted on

cale de mise à l'eau DunkerqueDepuis de nombreux mois, la délégation Hauts de France en la personne de Bernard et notre représentant local à Dunkerque (Sam) étudient la problématique de la cale de mise à l’eau de Dunkerque. Ce dossier évolue soudainement, plutôt dans le bon sens. Même si tout reste à faire et que rien n’est encore concret à ce jour, les avancées sont encourageantes.

La cale de mise à l’eau de Dunkerque à l’abandon

Nous vous l’expliquions dans cet article, les nordistes rencontrent de nombreuses difficultés pour mettre à l’eau sur la seule cale du littoral (Dunkerque), et désertent progressivement vers la Belgique, bien mieux équipée.

Cette cale pose plusieurs problèmes d’utilisation comme une fin de cale non matérialisée, l’absence de possibilité d’amarrage provisoire pendant la mise à l’eau et plus récemment, l’absence de parking, celui de la cale étant utilisé par les riverains suite à la construction de nouveaux immeubles. Après avoir réalisé notre propre analyse de la situation et des aménagements possibles, ainsi que plusieurs courriers infructueux, nous avons interpelé la Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine, Patrice Vergriete directement sur les réseaux sociaux, via notre compte twitter.

Très rapidement, Mr Vergriete nous a répondu en nous demandant un numéro de téléphone afin d’être contacté. Et quelques jours plus tard, nous étions en effet contactés par Mr Gourvil, conseiller municipal, responsable du pôle plaisance à la communauté urbaine et également responsable de Dunkerque Marina (ports de plaisance de Dunkerque).

Il faut souligner la remarquable réactivité de Mr Vergriete qui a très rapidement fait le nécessaire pour que ses équipes nous contactent, et l’excellent entretien que nous avons pu avoir avec Mr Gourvil. Une rencontre physique est prévue prochainement pour avancer concrètement sur le dossier mais suite à ce premier long échange téléphonique, nous avons obtenu un certain nombre de satisfactions.

La première étant que notre interlocuteur est lui même plaisancier et que nous avons donc pu échanger avec une personne qui connait très bien son sujet.

Le point sur les avancées à venir à Dunkerque

Nous sommes d’abord rassurés quant à la volonté de la municipalité de maintenir praticable la cale de mise à l’eau, municipalité que nous avons sensibilisée sur les retombées économiques de la mise à disposition d’une cale dans le département.

Mr Gourvil nous a exposé les différents projets d’aménagement du port avant que nous échangions sur la problématique de la cale elle-même. Il nous a également clairement signifié que le budget de la ville ne permettra pas d’engager de lourds travaux. Toutefois, nous avons convenu qu’un certain nombre d’aménagements mineurs mais facilitateurs pourraient être mis en place.

Cale de mise à l'eau de Dunkerque à marée basseNous avons conjointement acté de la nécessité de matérialiser la fin de cale, pour des raisons de sécurité. En effet, la marche importante non signalée en fin de cale présente un risque réel de chute de remorque, voire de voiture dans le port. Il est donc envisagé de poser une butée, qui pourra être constituée par exemple de traverses de chemin de fer.

 

Parking cale de mise à l'eau de Dunkerque

Concernant le parking, celui-ci a fait l’objet d’une rénovation et plus récemment d’un marquage d’emplacement à la taille de nos attelages. Toutefois, la municipalité ne peut pas interdire le stationnement des riverains sur ces places. En revanche, le stationnement au milieu du parking qui bloquait simplement tout accès à la cale est devenu de ce fait interdit car en dehors des places matérialisées. Les véhicules qui stationneront désormais en bloquant l’accès à la cale sont donc verbalisables et Mr Gourvil nous a invités à contacter la police municipale ou nationale en cas de constat de stationnement gênant.
C’est une excellent mesure, car outre la privation d’accès à la cale, les riverains que nous souhaitons tout à fait respecter, s’exposaient à voir leur véhicule endommagé par une manoeuvre de remorque rendue périlleuse.
Mr Gourvil nous a en contrepartie signalé l’aménagement en cours d’un grand parking à quelques centaines de mètres, qui pourra accueillir nos remorques (parking du FRAC).

Enfin, même si la mise en place d’un ponton a été envisagée, elle n’est financièrement pas possible. En revanche, nous étudierons avec Mr Gourvil la possibilité de déblayer les parties extérieures de la cale et d’y apposer des anneaux afin de pouvoir amarrer provisoirement les bateaux lors des mises à l’eau.

C’est un début de succès pour l’ANPM car nous estimons que nos demandes sont entendues et prises en compte, tout comme nous comprenons que les riverains soient obligés d’utiliser le parking de la cale. Notre objectif est de trouver ensemble des solutions qui satisferont riverains et plaisanciers, à moindre coût pour la municipalité qui nous a rappelé sa volonté de maintenir cette cale gratuite. Nous remettrons prochainement à Mr Gourvil un dossier chiffré de la mise en place d’anneaux ou de pontons flottants dans le cas où cette dernière solution seraient finalement retenue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top