Accueil . Actualité . Location de bateau et partage de navigations entre particuliers

Location de bateau et partage de navigations entre particuliers

Posted on

Location de bateauNous avions en début d’année réalisé un article sur la location de bateau entre particuliers sur le principe de l’ubérisation de l’économie, un thème apparemment porteur, des dizaines de plates-formes proposant de services entre particuliers. Après tout, cela fonctionne pour les logements, les voitures et autres biens ; pourquoi pas pour les avions ou les bateaux ? Quoique pour l’avion c’est pour le moment au Conseil d’Etat…

Le flou juridique et fiscal a été débattu lors de la journée organisée par Legisplaisance à Nantes au mois de juin, le chantier toujours en cours, il n’y a pas pour le moment de cadre bien structuré ni légal pour une opération entre particuliers.

Nous n’entrerons pas ici dans la partie loueur professionnel auquel on peut laisser son bateau en gestion. Simplement si le coût de celui-ci peut paraître élevé, il est en rapport avec le temps passé pour préparer et remettre en état le bateau après sa location.

Location de bateau entre particuliers par l’intermédiaire d’une plate-forme Internet.

Vous avez décidé de mettre votre bateau location, et vous payez pour cela une surprime auprès de votre assureur, la surprime est calculée sur l’année, même si vous louez une journée.

 Un membre a réalisé une transaction y’a quelques jours, voici ses propos ;

 Pour un revenu de 225€ pour la journée, j’ai passé une semaine à stresser, une journée à tout préparer, une journée à Trouville à attendre le coup de fil pour aller le rechercher, aujourd’hui, une matinée à le nettoyer complètement….
…J’en tire une expérience mitigée, certes j’ai récupéré mon bateau en bon état mais j’ai trop stressé et ça m’a occasionné trop de boulot pour finalement, peu de résultat.
Puis confier mon bateau, ma moto, ma voiture, ou mes affaires auxquelles je tiens le plus, ce n’est pas pour moi. J’ai testé maintenant et je sais.

Il faut que le bateau soit à l’eau, et vous oblige à vous rendre disponible le jour de la mise à l’eau, et le jour de la reprise qui est souvent le même car on loue rarement plus de 24 heures, contrainte supplémentaire si vous n’habitez pas immédiatement proximité du plan d’eau.

Vous faites le travail du professionnel en réalisant l’inventaire, transmettre les consignes de sécurité, et ensuite vous regardez votre bateau partir une boule dans le ventre.

Le soir vous récupérez votre bateau , réalisez son état des lieux , ensuite vous nettoyez, et vous vous dites que pour 250/300 €  de gains théoriques cela n’en valait sans doute pas la chandelle.

C’est extrêmement difficile de louer sur remorque, les personnes n’ont pas le permis pour tracter une remorque un poids supérieur à 3 ,5 Ts, ou simplement pas la voiture en capacité ,  compétence, l’ habitude d’un convoi de 10/13 mètres de longueur ( et la prise 7 ou 13 broches) ni  aucune conscience ou connaissance de mise à l’eau et là aussi vous devez vous charger de la logistique.

Beaucoup d’énergie pour rien au final, la plate-forme faisant le nécessaire pour qu’il soit impossible de communiquer directement entre loueur et locataire tant que la transaction n’a pas été validée et payée.

Si la météo est défavorable, la transaction ne se réalise pas : que se passe-t-il ?

Si le locataire n’est pas présent vous êtes réglés tout va bien pour vous, mais si c’est le loueur qui n’est pas là avec son bateau le locataire sera remboursé mais il aura gâché sa journée. Également que se passe-t-il en cas de pépin mécanique ou technique, parce que locataire utilisé le bateau, et qu’il faut faire appel à un service de remorquage….

Il ne s’agit que de location entre particuliers, et aucun dédommagement n’est envisagé.

Ainsi donc on s’aperçoit de la difficulté de cette activité

Autre option le partage de la navigation sur votre bateau (et non co navigation)

Sur le site de l’ANPM dans la rubrique outils les membres informent de leur sortie et proposent soit des places a bord soit des navigations en  flottille.

Depuis Mai 2016 un service sous application mobile existe : ShareMySea ** (partageons la mer), il propose aux propriétaires de bateaux d’indiquer leur disponibilité et leurs places a bord pour un partage d’une sortie ou d’une partie de pêche. Le « terrien » qui a cette application voit la proposition il paie en ligne (c’est modique) et il retrouve le bateau.

Il s’agit de Nautisme Collaboratif : Le concept ShareMySea

Les plaisanciers, voile et moteur, pourront proposer gratuitement, ou contre participation à la caisse de bord, des trajets et des sorties de divers types. Promenade – Découverte – Croisière – Partie de pêche en mer. Les plaisanciers, voile et moteur, pourront proposer gratuitement, ou contre participation, des trajets et des sorties de divers types. Faites de belles rencontres et vivez des moments inoubliables, près de chez vous, à l’autre bout du monde, en week-end ou en vacances.

L’aspect économique est très relatif, mais le partage est la base de cette relation d’un jour qui pourra se renouveler. Ainsi  un Lyonnais qui arrivait sur la région nantaise se voyait proposer pour 16€ une navigation vers Belle Ile , et il pêchait son 1 er bar de 3,5 kg, une journée qu’il n’oubliera pas !

Nous encourageons la plaisance  qui s’ouvre sur de telles propositions de partage.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top