Accueil . Actualité . Evènement . Navigation sur la Seine et le canal St Martin

Navigation sur la Seine et le canal St Martin

Posted on

A travers Paris par le fleuve et le canal Saint-Martin

Deux sorties successives durant des week-end du mois d’août 2015, ont réuni au total cinq équipages pour naviguer dans Paris sur la Seine et le Canal Saint-Martin ainsi que sur la Marne.

En cette période estivale, d’autres avaient manifestés leur intérêt mais n’ont pu participer cette fois ci pour cause d’incompatibilité avec leurs séjours de vacances déjà prévus : en 2016, nous referons ces sorties en dehors des mois de juillet et d’août.

Canal

Le programme

Le samedi matin :

. mise à l’eau à Nogent-sur-Marne (94), puis deux heures et demie de navigation en passant par le tunnel de Saint-Maur long de 600M, les écluses de Saint-Maur, Saint-Maurice sur la Marne et enfin la « No 9 » ,donnant accès au port de l’Arsenal sur le Canal Saint-Martin depuis la Seine.

Le samedi après-midi :

. remontée partielle du canal Saint-Martin en parcourant le très insolite souterrain de plus de 2km au départ du port de l’Arsenal, passage de l’écluse double du Temple (2 fois 3M de dénivelé) et du pont-tournant de situé à son aval pour venir s’amarrer le Quai de Jemmapes pour un sympathique et bienvenu pique-nique sous un soleil impitoyable. Les écluses restent impressionnantes et nous donnons du plaisir aux nombreux badauds.

. petite excursion à pied en remontant le quai le long du canal sur 200M pour voir la façade (à peu près) sauvegardée de l’Hôtel du Nord bien connu des cinéphiles depuis qu’il servi de décor au tournage d’un film de Marcel Carné avec Arletty et Jean Marais en 1938

Le samedi soir :

. excursion sur la Seine, avec un aller-retour du port de l’Arsenal jusqu’au bout de l’Ile aux Cygnes à l’ouest de Paris où se situe la reproduction de la Statue de la Liberté offert par les Américains de Paris, retour dans le Paris des ponts et monuments illuminés

. repas et escale de nuit au port de l’Arsenal

Dimanche matin :

. navigation de retour vers Nogent-sur-Marne

. pique-nique bucolique et nautique sur la Marne

. sortie de l’eau des bateaux en milieu d’après-midi

 

Nogent-sur-Marne :

Pourquoi cette idée de partir d’aussi loin ? Avec en plus : deux heures et demie de navigation à vitesse limitée (6, 12, 15, 18 ou 20km/h suivant les tronçons), un tunnel et trois écluses à franchir ! Tout ça pour un trajet d’à peine 10km.

En fait, au fil des années, les possibilités de mises à l’eau dans Paris ou en banlieue ont été supprimées ou interdites.

Et puis, le port de Nogent-sur-Marne est très bien équipé : mise à l’eau, locaux pour les plaisanciers, pompe à carburant sur ponton.

Enfin, la navigation sur la Marne au travers de paysages bucoliques par moment et pourtant si proches de la grande ville puis, l’attraction que constitue la traversée des 600M du souterrain de Saint-Maur coupant la longue boucle de 13km de la Marne au sud-est de Paris, les deux écluses de Saint-Maur et de Saint-Maurice représentent des « points forts » et enfin, une expérience pour ceux qui découvre le monde fluvial.

Le Tunnel de Saint-Maur :

Le canal d’accès et le tunnel de 597M ont été construits sous Napoléon III entre 1809 et 1821, il a été réalisé à ciel ouvert et non creusé.

De nos jours, il voit passer plus de 6000 bateaux par an : 5000 « commerces » et 1400 « plaisances »

La vitesse à la traversée de l’ouvrage est limitée à 6km/h.

2_Tunnel_StMaur_IMG_0335_PB76

L’écluse de Saint-Maur :

Elle a été construite en 1930 pour remplacer une précédente écluse aux dimensions devenues trop limitées.

Chaque « bassinage » nécessite 6000M3 d’eau, elle permet de rattraper 4,5M de dénivelé.

L’écluse de Saint-Maurice :

D’un de dénivelé de 3M, elle permet de contourner le barrage du même nom.

C’est d’ici que l’éclusier gère par télécommande, en plus de l’écluse de Saint-Maurice, les feux de signalisation et les mécanismes des écluses et tunnel de Saint-Maur, en liaison radio VHF avec les bateaux.

Il doit jongler entre les bateaux prioritaires, les gros et les petits, l’optimisation du remplissage des écluses, les croisements avec les bateaux sortant des écluses et tunnel et ceux attendant leur tour et tout ça avec efficacité et courtoisie, chapeau.

 

Le confluent de la Marne avec la Seine à Alfortville (94) :

Il se situe au pied d’un grand hôtel au style Chinois prononcé, une des curiosités de la sortie.

A noter que la Marne apporte en gros, un tiers de l’eau qui s’écoule dans Paris.

L’arrivée sur Paris :

Les berges sont occupées par des activités industrielles : centrales à béton, entrepôts de matériaux de construction et de nombreuses péniches y sont stationnées.

Nous passons aussi au pied de sites remarquables : le Ministère des Finances, la Grande Bibliothèque ou le Palais des Sports.

L’écluse « No 9 » donnant accès au port de l’Arsenal :

Elle marque la délimitation entre le domaine fluvial géré par « Voies Navigables de France » et le réseau de 130km des « Canaux de la Ville de Paris ». Outre le canal Saint-Martin, il est composé des canaux de Saint-Denis et de l’Ourcq, d’une portion de la rivière Ourcq canalisée, du canal de Clignon entre l’Aisne et l’Oise et de quatre petits affluents.

Cette écluse est commandée par exception par la Capitainerie du port de l’Arsenal et là, comme ailleurs la priorité est donnée aux bateaux à passagers par le biais de feux rouges et verts.

Son dénivelé moyen est de 3M en fonction de la hauteur d’eau de la Seine dans Paris.

L’écluse est fermée pour travaux durant le quatrième trimestre 2015 pour réfection complète et changement des portes : nos photos sont donc quelque peu « historiques … ». Nous reviendrons en 2016 pour constater les améliorations.

Début 2016, ce sera au tour du reste du canal Saint-Martin d’être en « chômage ».

Le port de l’Arsenal :

C’est « le » port de plaisance de Paris.

Implanté dans le bassin situé entre la Seine et la place de la Bastille, il a remplacé en 1993 un port de marchandises dont je me souviens encore des empilements de cuvettes de wc d’une grande marque de l’époque.

Dorénavant très bien aménagé avec des pontons larges, stables et pratiques, une Capitainerie bien équipée en locaux sanitaires et de réunion, il représente un « must » pour nous plaisanciers en quête d’une escale bien conçue, bien desservie par les transports et située dans un quartier touristique animé et pourtant il y régne un calme paisible la nuit.

Ses horaires d’ouverture sont larges, jusqu’à 23h on peut emprunter l’écluse « No 9 » pour rentrer d’une navigation nocturne dans Paris.

La nuit, le port est surveillé et ses accès fermés aux non plaisanciers.

Pour nos petits bateaux, en prévenant de préférence un ou deux jours avant, il y a toujours une petite place.

Si j’avais un regret à formuler, il concernerait l’absence de pompe à carburant car les stations services routières alentour sont à plus d’un km et donc, ne sont pas d’un grand secours. Heureusement que nos quelques 10 heures de navigation du week-end s’effectuent à vitesse réduite, nul besoin de compléter les pleins et de toute façon nous avions embarqué des bidons de réserve.

Le Tunnel du Canal Saint-Martin :

Imaginez faire du bateau en souterrain en plein cœur de Paris, sur 2km durant les 20mn allouées au périple à la vitesse limite et en même temps minimale.

Le trafic se fait en alternance dans un sens et dans l’autre, sous la commande des opérateurs de l’écluse de Flandres située à l’entrée Est du canal de Saint-Denis, en limite du Parc de la Villette, au débouché du canal de l’Ourcq.

Ce tunnel de 2km résulte en fait de deux prolongements successifs du tunnel initial « de la Bastille » édifié en 1805, « Richard-Lenoir » datant de 1862 et « du Temple » construit lui en 1907 pour permettre de faire passer en surface la déjà importante circulation routière. La solution consista donc à abaisser de 6M le canal d’alors en reportant les écluses à son extrémité Nord. Ce qui condamna sur cette portion de canal les petits ports à marchandises alors implantés tout au long des rives.

Des oculi, plantés au milieu du terre-plein central du boulevard Richard-Lenoir permettent d’aérer et d’apporter un peu de lumière sous les voûtes du Temple et de Richard-Lenoir qui voyaient passer jusque dans les années 1960 un important trafic de péniches desservant le port de l’Arsenal.

A l’origine, le canal de l’Ourcq et le canal Saint-Martin servirent à apporter de l’eau aux Parisiens, eaux captées jusqu’à 110km plus au Nord et permirent d’effectuer des transports à bon prix de matériaux lourds.

L’ambiance sous la voûte est quelque peu irréelle, totalement en dehors de l’agitation de la ville qui règne en surface.

3_TunnelStMartin_IMG_5405_PB75

L’écluse double du Temple :

Le canal Saint-Martin comporte de nos jours quatre écluses doubles de deux fois 3M de dénivelé chacune soit avec la « No 9 » donnant accès à la Seine, environ 25M entre le niveau du Bassin de la Villette et le fleuve.

Ecluse

Paris le soir, vu de la Seine :

L’objectif de cette soirée était de traverser Paris jusqu’au-delà de la Tour Eiffel, de jour à l’aller et de nuit au retour pour bénéficier du spectacle des monuments éclairés à la fois par des projecteurs fixes et par ceux très puissants des gros bateaux à passagers qui forment un défilé continu en ces soirs d’été.

5_TourEiffel_illuminée_IMG_0445_PB76

Photo de Patrick76

Le retour vers Nogent-sur-Marne :

L’objectif du jour est de rentrer tranquillement vers le port de départ, de prendre un sympathique pique-nique en commun, de sortir les bateaux de l’eau et de repartir vers chez nous en milieu d’après-midi car, il y a de la route pour certains (du Nord-Pas-de-Calais ou de la Bretagne).

Après des formalités vites expédiées à la Capitainerie, c’est la « route » inverse qui nous attend.

Nous irons pique-niquer la première fois amarrés le long des berges ombragées de la Marne un peu en amont du port de Nogent-sur-Marne et, la seconde fois sur le quai sous un grand arbre au port même.

Estomacs satisfaits, bateaux sortis et attelages prêts, nous nous séparons vers 16h30 en ces beaux dimanches d’août 2015, à l’issue de week-ends insolites, ensoleillés et dans une excellente ambiance amicale.

Lien vers la carte du réseau fluvial de la ville de Paris

Patrick Bourkowsky

Délégué ANPM ile de France

 

 

 

A lire également

Top