Accueil . Dossier thématiques . Actualité de la sécurité . Moteur Evinrude Etec : Rappel de sécurité

Moteur Evinrude Etec : Rappel de sécurité

Posted on

Moteur Evinrude Etec G2Le ministère du développement durable nous communique un rappel de sécurité concernant les moteurs de bateau Evinrude Etec de 150 à 300cv, suite au constat du risque de desserrage des écrous sur le boitier d’engrenage et sur la rallonge de boitier d’échappement.

Le détail du rappel communiqué ce jour à lire ci-dessous

Rappel de sécurité moteur Evinrude Etec G2.

Ce rappel est suivi par la mission de la navigation de plaisance et des loisirs nautiques, en sa qualité d’autorité nationale de surveillance du marché des bateaux de plaisance.

Voici le détail du rappel :

Le fabricant BRP effectue le rappel de sécurité des moteurs Evinrude® E-TEC® G2 150-300 ch, fabriqués en juin ou juillet 2017, dont les numéros de série sont compris entre 5497168 et 5503167. Ce rappel fait suite au constat que les écrous sur le boîtier d’engrenages et sur la rallonge de boîtier d’échappement pourraient se desserrer, entrainant le détachement du boîtier d’engrenages du moteur hors-bord. Dans certaines circonstances, cette situation pourrait entraîner un changement brusque de direction ainsi qu’une perte de direction, ce qui pourrait provoquer des blessures graves.

Il est recommandé de ne pas utiliser le bateau équipé d’un moteur hors-bord Evinrude® E-TEC® G2 150-300 HP jusqu’à ce que l’action correctrice soit réalisée par un concessionnaire BRP agréé.

5 moteurs sont concernés sur le territoire français.

Pour toute information, contacter :

BRP

ARTEPARC Bâtiment B

Route de la côte d’Azur

Le Canet

13 590 MEYREUIL

Tel : +33 (0)4 42 94 25 06

site internet : www.brp.com

 

Pour plus d’informations, contacter la direction des Affaires maritimes à l’adresse suivante :

(surveillance-marche-plaisance.mnp.dam.dgitm@developpement-durable.gouv.fr)

L’ANPM recommande aux propriétaires de moteur Evinrude Etec G2 de vérifier le numéro de série et de se conformer aux directives du rappel.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top